Meghna Preloader


La Fondation

La fondation Général Bigeard, destinée à "perpétuer l'oeuvre et la mémoire" du militaire disparu le 18 juin 2010, a été créée par sa veuve et sa fille en partenariat avec la Fondation de France. La fondation Général Bigeard a pour objet de perpétuer l'oeuvre et la mémoire de Marcel Bigeard en s'attachant notamment à promouvoir auprès de la jeunesse les valeurs de courage et de fierté de la patrie, dans l'esprit du général. L'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing, dont Marcel Bigeard fut le secrétaire d'Etat à la Défense (1975-1976), a été nommé président d'honneur de la fondation. Le Général Marcel Bigeard s'était notamment illustré en tant que commandant du 6e bataillon de parachutistes coloniaux lors de la bataille de Dien Bien Phu.Il avait également été une figure de la bataille d'Alger. Mort à son domicile de Toul (Meurthe-et-Moselle), il voulait, selon son entourage, la dispersion de ses cendres sur Dien Bien Phu pour "rejoindre ses camarades tombés au combat".



La veuve du Général Gaby Bigeard, sa fille Marie-France Bigeard, Maître Anne-Marie Quenette, avocate de la famille Bigeard et René Guitton, éditeur ont signé le jeudi 9 juin 2011 la convention qui donne naissance à cette fondation, à Toul, dans l’ancien bureau du Général Bigeard. Le Colonel Jacques Allaire, compagnon d’armes du Général et le Général Jean-Louis Brette, collaborateur du Général, tous deux également fondateurs mais absents, avaient donné leur pouvoir. Ensemble, les six membres fondateurs souhaitent perpétuer l’œuvre et la mémoire du Général Bigeard en s’attachant avec la fondation à promouvoir le courage et la patrie auprès de la jeunesse. Pour mettre en œuvre son action, la Fondation du Général Bigeard se dote d’un comité exécutif et s’entoure de plusieurs personnalités qualifiées dans les domaines militaires et civils. Valery Giscard d’Estaing, ancien Président de la République, est le Président d’honneur de la fondation. Cette fondation se crée également au moment de la sortie de l’ouvrage «Bigeard l’hommage» édité par René Guitton, éditeur (Ed. du Rocher) .

La Fondation